L'intelligence émotionnelle

Written by  MARIE-LUCE Teddy et ROCHE Rémi , Published in Les soirées Featured

Notre société fait la part belle aux processus cognitifs. On va par exemple tester le QI comme si c’était la seule forme d'intelligence utile dans la vie. Il n’y a qu’à voir aussi l’importance des diplômes dans nos entreprises et notre cadre social. Les recherches ont démontré que l’intelligence émotionnelle est un facteur clé dans nos réussites. Le quotient intellectuel et les compétences techniques sont quant à elle des compétences seuil. Elles nous permettent d’avoir accès à un métier, mais c’est l’intelligence émotionnelle qui nous permet d’avoir des performances hors norme.

 

 

Nos émotions nous poussent à l’action, par exemple:  nous savons tous que manger trop de chocolat va nous faire grossir malgré le bon sens, certains finissent quand même par en manger. Pourquoi ?

Sans doute par ce que cela nous procure du plaisir. Nos émotions peuvent donc court-circuiter nos réflexions et nous faire agir.

Les publicitaires l’ont bien compris et manipulent nos émotions en nous faisant associer des images positives à leur produit et nous pousser à l’achat.

 

 

L’intelligence émotionnelle, qu'est que c’est ?

 

 

 

L’intelligence émotionnelle regroupe plusieurs compétences, parmi elles, il y a 5 compétences clés :

 

  • la conscience de soi : avoir conscience de ses émotions, savoir les reconnaître quand elles se manifestent
  • gérer ses émotions :savoir adapter ses émotions en fonction des situations
  • La motivation :garder sa motivation lors de la poursuite d’un objectif
  • l’empathie : savoir écouter et comprendre les émotions des autres
  • la gestion des relations sociales: elle permet de bien s’entendre avec son entourage et de bien travailler en équipe.

Les PEAs (Positive Emotional Attractor) sont des contextes générateurs d’émotions positives.

 

Voici une liste non exhaustive d’activités génératrices d’émotions positives : l’humour, le yoga, le tai chi, la méditation, la gratitude, le jeu, les relations épanouissantes…

 

Tout ce que qui peut vous mettre du baume au cœur.

 

 

 

Les NEAs (Negative Emotional Attractor) sont des contextes générateurs d’émotions négatives. Généralement, on essaie d'éviter ce type de contexte.

 

 

 

Pour exemple le dialogue entre M. Râleur et M. Volontaire :

 

Râleur : C’est la première fois dans ma carrière de manager que je vois quelqu’un d’aussi mou. Exprime-toi bon sang !  

 

Volontaire tente de s’exprimer timidement

 

Volontaire dit : la semaine dernière, il a eu un problème technique avec le client j’ai ...

 

il est interrompu…

 

 

 

Râleur dit : Je sais et c’est pour ça que tu es dans mon bureau, venez-en au fait !

 

Volontaire : M. Râleur sachez que le problème a été résolu le jour même.

 

Râleur dit : Enfin ! Vous arrivez à me donner des informations importantes ! Vous pouvez y aller. Vous m'avez fait perdre suffisamment de temps ! Et apprenez à communiquer !   

 

 

 

M. Râleur est le prototype même du boss toxique. Ce type de bosse crée un environnement stressant qui crée des émotions négatives.

 

Le stress est pour l’organisme l'équivalent d'une situation de survie. Dans ces situations, le corps envoie le sang dans les grands groupes musculaires et les fonctions vitales sont sous-alimentées en sang et oxygène. Le cerveau ne fonctionne plus très bien et nos processus de réflexion peuvent s'en retrouver paralysé. Ce type de condition vécue quotidiennement peut créer du stress chronique : le corps va subir continuellement les effets du stress. Les conséquences du stress chronique sont la fatigue, le manque de concentration et un système immunitaire diminué.

 

 

 

Les études montrent qu’il est nécessaire de rester 6 fois plus longtemps en émotions positives pour compenser les effets d’une émotion négative:

 

 

 

1*NEA + 6*PEA = Statu quo

 

 

 

Le bon stress est bénéfique car il nous permet d’achever des tâches tout en étant productif sans être aliénés. Quand nous sommes sous son effet, nous sommes plus concentrés sur l’action et également moins sociables.

 

Avec l'intelligence émotionnelle, on peut gérer ses émotions de façon à naviguer aisément dans les contextes de stress, de concentration et même passer à la joie et l’enthousiasme.

 

 

 

Les émotions sont contagieuses :

 

Nos joies et nos peines peuvent se transmettre aux autres. D’ailleurs la video de bataille de pouces géantes de Jane McGonigal illustre bien ce phénomène.

 

Elle montre aussi comment créer une expérience dans un contexte de PEA, en effet à la fin de ce jeu les personnes ont potentiellement ressenti 10 émotions positives:

 

 

 

 

 

 

 

Les émotions peuvent être de formidable moteur ou de formidable obstacle à la réussite de nos projets. L’intelligence émotionnelle est une compétence que tout le monde peut acquérir pour apprendre à identifier ses émotions et les utiliser comme moyen de créer des habitudes qui amèneront au succès.

 

 

 

 

 

Dans un contexte professionnel, l’intelligence émotionnelle est un formidable levier pour convaincre, accompagner, fédérer autour des objectifs communs et développer son leadership.

 

 

 

La Théorie du Changement Intentionnel (ICT) :

 

 

 

L’ ICT (Intentional Change Theory) est une théorie de changement qui se fait par un cycle de 5 découvertes.

 

Ideal-self: la meilleure version de soi même,notre idéale. C’est une vision de soi que l’on désire et veux atteindre.

Real-self :c’est la version de soi au moment présent. C’est là où nous en sommes concrètement maintenant

Learning Agenda :c’est le plan d’action que nous allons mettre en place pour passer du Real-self vers l’Ideal-self

L’application :C’est la phase de mise en pratique des actions qui vont nous permettre d’avancer.

Les relations résonnantes :C’est des relations qui nous permettent de nous sentir inspirés, encouragés et appréciés. Elles nous permettent d'être dans un contexte de PEA.

 

 

Cette théorie permet d’aborder de façon plus concrète l'intelligence émotionnelle dans le monde de l’entreprise.

 

 

Comment appliquer ICT ?

 

1/ Apprendre à identifier les émotions que l'on ressent:

 

Nous vous recommandons de faire les jeux suivant avec un partenaire .

 

 

 

Les feux (5min)

 

Ce jeu permet de désamorcer le comportement d’une émotion qui pourrait avoir des effets négatifs. Cette activité se fait entre un guide et un explorateur.

 

Voici les étapes :

 

1) Le feu rouge : STOP

 

Le guide : demande à l'explorateur de nommer l'émotion (négative ou positive) et lui demande de la localiser dans son corps.

 

Question du guide : Comment s’exprime l’émotion dans ton corps ? Est-ce que tu la nommer ?

 

2) Le feu orange : ATTENDS

 

Le guide demande à l’explorateur d’expliquer quelle action nuisible il est capable de faire avec cette émotion négative.

 

Question du Guide: Qu’est ce que tu t'apprête à faire avec cette émotion ?

 

3) Le feu vert : GO

 

Le guide demande à l’explorateur quel type d’action constructive la personne pourrait faire pour elle et les autres dans cette situation.

 

Question du guide: Quel autre comportement serait plus en adéquation avec ton objectif ?

 

 

 

Exemple d’un utilisateur:

 

« Je suis dans ma voiture et je vais au travail. Mon objectif est d’arriver sain et sauf et à l’heure. En chemin, quelqu’un me fait une queue de poisson. J’ai réussi à m'arrêter à temps, mais j’ai eu peur et je suis en colère.

 

Feu rouge : J’ai les mains crispées sur le volant, la mâchoire serrée, j’ai les yeux fixés sur la voiture qui m’a fait la queue de poisson. Je ressens de la colère et de la peur.

 

Feu orange : J’ai envie de crier, de descendre de la voiture pour demander des comptes au chauffard.

 

Feu vert :Je me félicite d’avoir pu m’arrêter à temps et d’être vigilant ce qui amène un soulagement. Poursuivre ma route afin d’arriver à l’heure. »

 

 

 

L’objectif du jeu est de comprendre où sont localisées les émotions dans le corps, pour bien prendre conscience de l’émotion. Il permet aussi de voir le contraste entre une émotion positive et négative et d’améliorer la conscience de soi.

 

 

 

 

 

2/ Découvrir son Ideal-Self

 

Le jeu de l’ideal self: (10 min)

 

Cet exercice consiste à se projeter dans le futur afin de déterminer des éléments de son soit idéal. Le jeu se fait avec un guide et un explorateur:

 

1) quelle serait ta vie rêvée dans 10 ans ?

 

Le guide pose cette question et affine la réponse en posant des questions plus précises.

 

2)le guide utilise 2 axes d’orientations: la vie personnelle et la vie professionnelle.

 

Le guide oriente avec des questions sur la représentation sensorielle de l’explorateur.

 

3)le guide finit par donner 3 mots clés à l'explorateur.

 

Ces mots ont fait résonance en la personne quand elle a entendu le discours de l’explorateur.

 

 

 

 

 

3/ Découvrir son Real-Self

 

Afin de découvrir son Real-Self, nous vous proposons de demander à 10 personnes de votre entourage pro et perso la question suivante:

 

Comment je suis et me comporte quand tu m'as observé au meilleur de mes performances ?

 

Puis, vous regrouper les points communs de ces témoignages. Vous verrez apparaître vos forces.

 

4/ Définir son learning agenda

 

Afin de définir votre learning agenda, vous pouvez partir de votre vision, de votre Ideal-Self. Puis d'identifier ce qu'il vous reste à obtenir pour atteindre cette vision en construisant sur vos forces.

 

5/ Expérimenter

 

Au sein des soirées Yes Group, nous proposons aux participants d'utiliser l'Habitude Du Succès afin de créer une dynamique à deux qui leur permettent d'atteindre un objectif en un mois. Ce cadre est pertinent pour expérimenter l'ICT en choisissant un objectif aligné sur sa vision.

 

 

 

Conclusion

 

L’intelligence émotionnelle est un moyen d’apprendre à utiliser ses émotions comme moteur pour réussir. Avoir trop longtemps des émotions désagréables peut engendrer un stress chronique et avoir des effets néfastes pour notre corps. A l’inverse, il est possible de générer des émotions positives et d’arriver à creer une atmosphère propice à la réalisation de soi, à l’ouverture d’esprit afin de changer ses comportements et atteindre ses objectifs. La Théorie du Changement Intentionel s'articule autour de leader qui ont développé une intelligence émotionnelle et propose des relations résonantes et inspirantes. Dans de prochain articles, nous expliquerons plus en détail comment créer des relations résonnantes et détaillerons les états PEA et NEA et leurs conséquences.

 

A très bientôt,

 

Teddy et Rémi

 

   

 

bibliographie :

 

Livre: l' intelligence émotionnelle de Daniel Goleman                   

 

cours: Cet article à été inspirée du cours de l'université case western sur coursera

 

vidéo: le jeu de bras de fer chinois

 

la soirée yes group du 28 janvier.

 

 

 

 

 

 

Last modified onmercredi, 08 octobre 2014 16:50

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated. HTML code is not allowed.

Rate this item
(0 votes)